Pour réussir à Maigrir, il faut comprendre comment se passe une perte de poids ou plutôt une perte de graisse

Pour réussir à Maigrir, il faut comprendre comment se passe une perte de poids ou plutôt une perte de graisse

Partie 1 : Comprendre notre poids

Avant de te parler de la perte de poids, sous l’angle de nos cellules graisseuses, il est important de comprendre ce qui fait baisser ou monter la balance

Voici les facteurs qui influencent notre poids

1 – L’eau de notre corps

2 – Notre masse graisseuse

3 – Notre masse musculaire

4 – Ressource énergétique glycogène

Ces 4 facteurs vont venir faire bouger la balance au quotidien.

Alors quand tu vois ta balance bouger, ce n’est pas que de la graisse que tu perds ou que tu prends, c’est aussi de l’eau, du glycogène et du muscle.

Une des premières choses que tu dois savoir et je sais que ça ne va pas te plaire, mais c’est la réalité :

Lors des 15 premiers jours d’un régime, on perd en grande partie de l’eau et du glycogène.

En effet, face à la baisse de nos apports en calories, notre corps par réflexe d’équilibre va utiliser son glycogène stocké (avant la graisse), de plus lorsque nous commençons un régime, nos apports en sel diminuent, ce qui provoque un déstockage d’eau du corps.

En règle générale, les 2 premiers kilos qu’on perd ne sont malheureusement pas de la graisse.

Il est important de comprendre l’évolution de notre poids, pour ne pas être déçu et pour ne pas se démoraliser et arrêter.

Parlons de l’eau

Notre corps est composé à peu près de 60 % d’eau pour un homme et 55% pour une femme

Ce qui fait que pour une personne de 70 Kilos l’eau représente :

– 42 kilos pour un homme

– 38,5 kilos pour une femme

Donc imagine que la moindre variation de ton taux d’eau aura une influence directe sur la balance. Sachant que chez les femmes par le cycle hormonal, les variations seront plus prononcées, notamment par effet de rétention (par exemple pendant le cycle menstruel, ou encore lors de la ménopause)

Erreur N°1 : Se baser sur la perte de poids des 2 premières semaines pour se fixer des objectifs, car cette perte est largement composée d’eau et de glycogène.

Parlons « rapidement » de la masse musculaire

Je vais aborder rapidement la masse musculaire, car dans un régime classique notre but est de la garder comme elle est.

Cependant avec une pratique de sport plus intense qu’à l’habitude nous allons provoquer une prise de masse musculaire ce qui peut provoquer des zones de stabilisation de notre poids

Mais attention, on peut aussi la faire diminuer. Cela peut arriver lorsqu’on ne mange pas assez :

– Sous 1200 Kcal/jour pour une femme

– Sous 1400 Kcal/jour pour un homme

Maintenant abordons la masse graisseuse, car c’est elle qu’on veut perdre !

On parlera de tissu adipeux, il représente 15 à 25% du poids total chez les hommes et 20 à 30% chez les femmes.

Bien sûr, on peut aller plus haut lorsque nous sommes en obésité sévère.

Notre tissu adipeux est composé de cellules qu’on appelle adipocytes, elles stockent de la graisse et forment nos réserves d’énergie.

Le nombre total d’adipocytes dans le corps est stable (tout au moins ce qu’on sait à l’heure actuelle, ce qui pourrait n’être pas tout à fait juste pour certaines parties du corps, mais peu importe)

Par contre tous les ans, nous en renouvelons une partie, la production de nouvelles cellules étant contrebalancée par une disparition égale des cellules qui meurent

Pour perdre de la graisse, on ne peut pas détruire des cellules mais diminuer leur taille

Mais voilà, ça ne se fait pas d’un coup de baguette magique

Pour qu’une cellule de graisse diminue en taille, il va lui falloir du temps !

Triste nouvelle, si tu pensais qu’en 24 heures, tu pouvais perdre de la graisse

J’appelle cela la transition des cellules graisses

J’en parle dans la partie 2, il te suffit de cliquer sur PARTIE 2 juste ci-dessous, cette partie est très importante

Métaboliquement,
Olivier

Es-tu prêt?
Je te propose de te faire découvrir le secret de ma perte de poids.
J'ai fait un guide totalement gratuit pour toi découvrir la Métabolique Nutrition

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.