Hypothyroïdie comprendre et mieux manger

L’Hypothyroïdie : c’est l’incapacité de la glande thyroïde à produire suffisamment d’hormones thyroïdiennes ou une conversion insuffisante de T4 en T3.

La thyroïde a une influence sur la plupart des cellules de notre corps, elle intervient dans la régulation de différents métabolismes. Elle joue un rôle important dans notre développement de l’enfance jusqu’à nos vieux jours.
Dès que notre thyroïde ne fonctionne plus correctement, c’est tout notre corps qui va en pâtir, d’une simple petite baisse de forme à la dépression sévère, passant par des variations de notre poids.. Il est donc compréhensible qu’un dysfonctionnement aura des conséquences sur l’ensemble de notre santé.

Selon certaines estimations, 1 personne sur 3 souffrirait d’une forme de ralentissement de la fonction thyroïdienne. Les femmes étant le groupe le plus susceptible de développer une hypothyroïdie.

Quelques-uns des symptômes les plus communs de l’hypothyroïdie ?

  • Difficulté à perdre du poids
  • Fatigue chronique
  • Pertes de cheveux
  • Et d’autres symptômes comme : pâleur de la peau, frilosité, des difficultés de concentration et une perte de mémoire, des troubles digestifs comme la constipation

La première étape dans le traitement de l’hypothyroïdie est d’éliminer les effets et les causes du dysfonctionnement thyroïdien, comme l’inflammation chronique, les carences en nutriments, le stress, une alimentation inflammatoire.

Une alimentation pour hypothyroïdie va :

  1. Éliminer les aliments qui peuvent causer l’inflammation et les réactions immunitaires.
  2. Intégrer des aliments qui aident à améliorer notre système digestif, équilibrer les hormones et réduire l’inflammation.

Les causes de l’hypothyroïdie ?

La cause principale d’hypothyroïdie est auto-immune, sous forme de thyroïdite (inflammation de la glande thyroïde). La thyroïde est progressivement détruite par le système immunitaire, car l’organisme la considère comme un corps étranger. On ignore ce qui déclenche cette maladie, souvent appelée maladie de Hashimoto.

Cause secondaire, une mauvaise alimentation avec des carences en oligoéléments comme iode et sélénium.

L’inflammation de l’intestin peut aussi venir amplifier les symptômes de l’hypothyroïdie, notamment en contribuant à une carence en nutriments et en augmentant les réactions auto-immunes du corps.
Nous avons aussi des thyroïdites post-partum, avec apparition d’une hypothyroïdie autour du cinquième mois après l’accouchement. Voir un peu avant.
D’origine virale, la thyroïdite subaiguë de De Quervain qui est rarement définitive.

Trop souvent négligé, mais le stress affecte les hormones et va aggraver l’inflammation. Le stress va augmenter les niveaux de cortisol et d’adrénaline, ce qui va diminuer notre capacité à transformer T4 en T3 et va donc aggraver les symptômes de la maladie, y compris la fatigue chronique, et bien sûr les difficultés à perdre de poids.

Quelle alimentation pour une meilleure fonction thyroïdienne ?

On peut aider à booster notre thyroïde en faisant quelques changements dans notre alimentation

1 – Ta priorité : remplacer le blé dans ton alimentation par l’épeautre ! Tu vas me dire, mais pourquoi ?

Le blé contient du gluten fortement allergène qui peut venir amplifier les réactions auto-immunes déjà présentes quand on souffre d’hypothyroïdie.

L’épeautre contient un gluten peu allergène et ne contient pas d’agglutinines de blé (qui pourraient s’avérer avoir de multiples effets néfastes sur notre santé)

2 – Éliminer le plus possible les aliments riches en sucre raffiné. Il n’est pas rare de constater qu’un dysfonctionnement de la thyroïde peut contribuer à une résistance à l’insuline et inversement. Il est donc important de maîtriser ses apports en sucre notamment rapide.

3 – Manger plus de graisses saines qui aident au fonctionnement thyroïdien
L’ atout majeur de manger des graisses saines, c’est l’apport en vitamines liposolubles. Elles se trouvent en abondance dans ces graisses notamment le beurre, l’huile de noix de coco… Comme les vitamines A,D,E, K.
Spécifiquement, la vitamine A qui est très importante pour ton métabolisme et ta fonction thyroïdienne, donc, assure-toi de manger suffisamment de beurre, de jaune d’œufs…

4 – Adopter une alimentation riche en nutriment.

Pour cela, il faut manger des aliments qui ont été :

-soient cultivés ou élevés en utilisant des ressources naturelles.
-soient chassés ou pêchés dans son milieu naturel
-soient le fruit du travail de l’homme dans le respect de la nature, de l’animal et du consommateur !

Pour finir, il est aussi important de gérer son stress et dormir un peu plus…

Nous savons maintenant qu’il y a un lien direct entre cortisol (hormone du stress) et fonctionnement de notre thyroïde.

Tu vois améliorer sa santé thyroïdienne pour avoir une diminution de ses symptômes n’est pas juste une histoire de médicament. Alors certes la médicamentation est très importante !! Mais ne suffit pas à elle seule.

Pour aller plus loin, je te propose de découvrir La Nutrition Thyroïde Boosteur Apprendre la Nutrition Thyroïde Boosteur

Olivier

Des conseils directement par émail.
Coach depuis 10 ans, Ancien Obèse et créateur de la Métabolique Nutrition™.
Recettes, Conseils et Astuces pour toi aussi réussir :
Tu as presque fini - Il suffit d' Activer ton abonnement!

Tu as reçu un e-mail contenant un lien de confirmation.

Pour activer ton abonnement, regarde dans ta boîte mail et clique sur le lien qui sera indiqué dans mon e-mail.

Tu ne pourras pas recevoir mes emails avant d'avoir cliqué sur ce lien pour l'activer.

Si tu ne vois pas cet e-mail dans ta boîte de réception d'ici maxi 5 minutes. Regarde dans tes courriers indésirables Sinon Remplir à nouveau le formulaire pour en recevoir une autre copie.
Si Tu as aimé, tu peux recevoir mes conseils minceur 100% Exclusif

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.