Je ne mangeais pas, je bouffais…


Ce que je vais te dire là est un peu dur, mais tellement vrai

J’avais progressivement arrêté de manger normalement pour progressivement me suralimenter

A la fin, je ne mangeais que rarement, la plupart du temps je bouffais !

Les personnes fument en sachant que c’est mauvais pour elles…. Et pourtant…

Je savais que mon comportement était mauvais pour moi ! ? Alors j’ai essayé des régimes, j’ai essayé de changer, mais je n’y arrivais pas ! Pourquoi ?

J’ai souvent réfléchi à cela ! Certains te diront que c’est une histoire de volonté ! Faux, certes, il faut un minimum d’envie pour changer, mais ça ne suffit pas.

Par moment dans notre vie, nous sommes enfermés.  Pour différentes raisons qui remontent parfois à notre enfance nous nous sommes enfermés dans un rapport complexe avec la nourriture.

Rapport complexe aussi avec notre corps, celui-ci est notre carapace, pour nous protéger des autres ou pour exprimer un mal-être

J’ai découvert 3 choses qui ont changé ma vie.

1La première que je ne pouvais pas continuer comme cela, car j’étais vraiment de plus en plus mal.


2La seconde que je mangeais pour gérer mon stress, mon anxiété, ou quand je m’ennuyais et que j’avais la totale, car je mangeais aussi dans les moments de joie, donc je mangeais trop tout le temps


3La troisième que la nourriture n’allait pas régler mes problèmes et qu’il fallait me regarder en face et commencer à faire la paix avec moi-même et par conséquence avec le nourriture

Pour « Guérir » admettre que nous sommes un mangeur émotionnel

On peut dire, que nous sommes un mangeur émotionnel quand on commence à manger un biscuit et qu’on arrête quand le paquet est fini…

OU alors, on n’a plus faim, mais on continue à manger…

Au final, on mange pour se sentir mieux, pour combler un besoin émotionnel, plutôt que pour se donner de l’énergie et notre santé

Ne pas se culpabiliser, mais vouloir changer

J’ai passé une grande partie de ma vie à culpabiliser, mais au final, je ne changeais pas.

Alors vraiment, je te conseille de ne pas t’en vouloir de manger trop … trop souvent, mais simplement de prendre conscience que changer vaut vraiment le coup et que tu peux y arriver.

Y aller étape par étape

Ne pas vouloir brûler les étapes

Changer son comportement avec l’alimentation prend du temps, ca ne se fait pas d’un coup de baguette magique

J’ai créé cette section dans mon site, justement pour t’aider et elle va se développer tout au long de l’année 2020, c’est l’objectif de cette année

J’ai su m’en sortir alors tu le peux aussi, je partagerai avec toi ce qui m’a permis d’y arriver, c’est ce que je fais déjà dans le Coaching VIP

Métaboliquement
Olivier

👉 Retour à l’accueil de la section Émotion-Nutrition