Notre métabolisme ne fonctionne pas dans un système isolé, bien au contraire, il y aura une multitude d’interactions qui le feront fonctionner plus ou moins bien. Comme j’aime le dire souvent nous ne sommes pas des machines !

Le principe N°1 : Notre métabolisme sous influence(s)

1) De notre sexe

Tout d’abord, il est évident que la constitution osseuse et musculaire sera plus importante chez l’homme, ce qui aura comme conséquence un besoin en calories plus important.

Mais la différence importante ne réside pas là.

Ce qui est intéressant, c’est plutôt le métabolisme des lipides qui sera différent d’un sexe à l’autre. On le remarquera par une répartition des graisses localisées plutôt au milieu du corps chez les hommes (le ventre notamment), alors que chez les dames l’accumulation de graisses sera plutôt localisée sur la partie inférieure du corps. Avec l’âge et notamment la ménopause, on aura une « remontée » de la graisse au niveau du ventre.

La lipogenèse (stockage des graisses) et la lipolyse (déstockage des graisses) sont donc en partie régulées selon notre sexe.

Naturellement, les hommes prendront de la graisse au niveau du ventre / poignées d’amour, tandis que les femmes prendront au niveau des fesses, cuisses et hanches.

Nos hormones apportent une explication!

En effet, l’accumulation de graisses au niveau du ventre serait due à une mauvaise sensibilité à l’insuline.
Tandis que la graisse localisée sur le bas du corps sera due aux hormones « féminines » comme l’œstrogène.

La « remontée » de la graisse à la ménopause, est en partie expliquée par la diminution de la production d’œstrogène, et dans le même temps, une diminution de la sensibilité à l’insuline, ce qui « relocalisera » la graisse au niveau du ventre!

2) La Thyroïde

Voilà l’organe le plus important pour notre métabolisme.
Situé au niveau du cou, il est éloigné de nos intestins, foie, ou encore notre estomac, on aurait pu penser qu’ils étaient les plus importants. Bien qu’ils le soient, la Thyroïde par la sécrétion d’hormones aura un impact direct sur notre métabolisme

  • Elle va intervenir dans l’absorption du glucose et son utilisation
  • Elle va réguler nos besoins énergétiques
  • Elle peut contribuer à une résistance à l’insuline
  • Etc….

Notre alimentation moderne qui est bien souvent vide de bons nutriments, mais aussi le stress contribuent à une baisse de la fonction thyroïdienne. Il est donc essentiel d’avoir une alimentation équilibrée en faisant les bons choix alimentaires

J’ajoute aussi que face à la restriction alimentaire, notre corps va prendre l’option de réguler à la baisse sa production d’énergie (Adaptation Métabolique). La glande thyroïde va réguler son activité à la baisse en réduisant sa production d’hormones, provoquant un ralentissement de notre métabolisme.

3) Calorie quantité et qualité

En nutrition, les calories représentent la quantité d’énergie qu’un aliment fournit à notre corps. Les calories qui ne sont pas utilisées pour fournir de l’énergie à notre corps seront stockées sous forme de graisse (Lipogenèse) pour être utilisées (Lipolyse) ou pas dans le temps!

Une calorie n’est pas identique d’un aliment à un autre, ou tout au moins ne sera pas utilisé de la même façon.

Pour faire simple prenons un exemple :

D’un côté, un morceau de sucre soit 5grs et de l’autre 120grs de haricots verts en terme de calorie, l’un et l’autre = 20Kcal

Lorsque tu manges le morceau de sucre, ta glycémie (taux de sucre sanguin) augmente plus que pour les haricots. Il sera digéré et surtout utilisé différemment que les haricots verts.

Une élévation trop importante et trop fréquente de ta glycémie comme je l’ai déjà précisé va engendrer le surpoids par Hyper-activité de la lipogenèse. Il est donc évident qu’à nombre de calories égale entre le sucre et les haricots, il est plus probable que tu prennes du poids avec le sucre!

Donc considérer l’alimentation et métabolisme juste comme une équation mathématique est vouée à l’échec.

J’irai même un peu plus loin, notre organisme est plus malin qu’on le croit.
Revenons à notre exemple du sucre et des haricots verts. Le sucre ne nous apportera pas grand-chose tandis que les haricots verts sont riches en antioxydants, vitamines ( C, K, B .. ) mais aussi en oligo-éléments, fibres…
Notre corps utilisera les bonnes choses et laissera de côté les mauvaises !


On t’offre 10 vêtements, et seul un te plaît réellement les autres au grand jamais tu pourrais les mettre pour sortir dehors!

Tu mets celui qui te plaît et tu laisses les autres au placard.

Ton corps fait de même avec la nourriture, ce qui lui est utile (ce qui lui plaît) il va le transformer en énergie, tandis que les aliments non-utile, il va les transformer en graisses.

Je termine en précisant que les dernières recherches montrent que deux aliments isocaloriques (qui sont de même poids et qui apporte le même nombre de calories) ne seront pas traités et utilisés par le corps de la même façon (ne sont pas isométaboliques)

Pour finir

Tu vois, nous ne sommes pas des robots, mais des êtres plus complexes qu’il n’y parait. C’est pour toutes ces raisons que j’ai créé la Métabolique Nutrition™

Amicalement

Olivier

Des conseils directement par émail.
Coach depuis 10 ans, Ancien Obèse et créateur de la Métabolique Nutrition™.
Recettes, Conseils et Astuces pour toi aussi réussir :
Tu as presque fini - Il suffit d' Activer ton abonnement!

Tu as reçu un e-mail contenant un lien de confirmation.

Pour activer ton abonnement, regarde dans ta boîte mail et clique sur le lien qui sera indiqué dans mon e-mail.

Tu ne pourras pas recevoir mes emails avant d'avoir cliqué sur ce lien pour l'activer.

Si tu ne vois pas cet e-mail dans ta boîte de réception d'ici maxi 5 minutes. Regarde dans tes courriers indésirables Sinon Remplir à nouveau le formulaire pour en recevoir une autre copie.
Si Tu as aimé, tu peux recevoir mes conseils minceur 100% Exclusif