Tu connais la chanson de France Gall Résiste ?

Je te mets le refrain

Résiste

Prouve que tu existes

Cherche ton bonheur partout, va

Refuse ce monde égoïste

Yeah, yeah, yeah, résiste

Suis ton cœur qui insiste

Ce monde n’est pas le tien, viens

Bats-toi, signe et persiste

Yeah, yeah, yeah, résiste

Pour écouter :

Dans une vie, il y aura des hauts et des bas, si on pense qu’on n’aura que des hauts (optimiste) ou que des bas (pessimiste) et bien, on risque d’être déçu.

C’est à nous de porter le bon regard sur notre vie, et de profiter des bons moments et d’être capable de surmonter les mauvais.

C’est exactement la même chose pour perdre du poids

Pour y arriver, il faut être capable de résister, de se battre, mais pour cela comme un athlète qui prépare une compétition, il faut s’y préparer

Comment ?

En prenant conscience que mon corps et moi ne faisons qu’un

Si je suis stressé, préoccupé, alors je n’aurai pas envie de me battre, de résister à la tentation d’un gâteau ou autre

Si je ne suis pas en forme physiquement, alors mon moral ne sera pas au top, ce qui ne va pas m’aider à tenir le cap… et par exemple on n’aura pas envie de cuisiner un repas sain

Ma solution : Bouger son corps pour vider son esprit

Plus nous avons du mal à résister, plus nous avons du mal à nous battre, plus nous avons besoin de bouger, plus nous avons besoin de prendre soin de nous

La prochaine fois que tu voudras craquer sur un paquet biscuit, dit toi qu’en fait, tu as besoin de bouger, tu as besoin de te déstresser, tu as besoin de prendre soin de toi

La réponse de la nourriture n’est pas la bonne réponse

Alors tu peux à la place :

*Monter et descendre des escaliers

*Faire le tour de ton quartier

*Faire des squats ou des fentes

*Jouer avec une balle

*Danser

Si tu as du temps, tu peux :

*Faire du ménage

*Faire une marche

*Faire du jardinage

*Jouer avec ses enfants

*Faire une séance de fitness

*Intégrer un club de marche

Et n’oublie pas

Ce qui nous empêche d’atteindre nos objectifs, ce ne sont pas nos échecs, c’est notre incapacité à nous relever  

Métaboliquement,
Olivier