4 Types de journée pour un métabolisme au Top

4 Types de journée pour un métabolisme au Top

Nous avons vu précédemment qu’il y a deux types de repas dans la Métabolique Nutrition™ : Les RAF ET RSF

Sache que je mange selon ces types de repas depuis plusieurs années, je précise même que c’est l’ensemble de ma famille qui mange comme cela (Ma femme et mes enfants)

Pour que la rééducation fonctionnelle de notre métabolisme soit efficace et rapide, il est nécessaire de « jouer » sur nos apports journaliers, notamment sur le ratio Glucides/Lipides, et sur le nombre de calories.

Pourquoi ?

Pour tout simplement, dans un premier temps, amener ton corps à réutiliser les graisses comme source d’énergie.

Puis que tu améliores ta sensibilité à l’insuline (= améliorer sa capacité à gérer ses niveaux de glucoses dans le sang).

Enfin pour que ton corps ne s’habitue pas à un rythme d’apport que ce soit calorique ou de ratio glucides/lipides afin d’éviter la fameuse adaptation métabolique, notamment à la baisse et voir même arriver à adapter nos besoins à la hausse !

Alors au cours de ces années, j’ai défini 4 types de journées.

Tu les connais peut-être déjà, si tu suis mes programmes.

Les 4 types de journées :

  1. L+
  2. L
  3. LF
  4. F

La journée L+ (Lipide +)

Au cours de cette journée, je ne mange pas de féculents. Je ne fais que des repas de type RSF, de même pour le petit-déjeuner pas de féculents, par exemple je mange des œufs avec du fromage.

C’est quoi le but de cette journée ?

Limiter la production d’insuline, afin de basculer en mode « lipolyse »

C’est de stimuler notre capacité à utiliser les graisses comme source d’énergie.

La journée L (Lipide)

Ça sera la même journée que la L+ à la différence qu’on pourra manger des féculents au petit-déjeuner.

C’est quoi le but de cette journée ?

Elle a le même but que la journée L+, elle pourrait sembler « moins » efficace du fait qu’on commencera notre journée avec plus de glucides.

Certes les féculents (pain ou flocon d’avoines par exemple) au petit-déjeuner vont amener à augmenter notre taux de sucre dans le sang, et quand il redescendra cela pourrait avoir comme effet des fringales. Ce qui peut être le cas, quand on mange de façon déséquilibrée, mais avec une bonne alimentation, nous n’aurons pas ces fringales, car nous allons optimiser notre système hormonal (Cortisol – Ghréline – Insuline).

Manger des féculents au premier repas de la journée permet une meilleure stimulation de notre système digestif (car plus facile à digérer, sauf cas d’intolérance dans ce cas bien choisir nos féculents), ce qui est bénéfique pour notre métabolisme et plus globalement pour notre santé.

La journée LF (Lipide / Féculent)

Au cours de cette journée, je mange un RSF et un RAF. Et aussi des féculents au petit-déjeuner.

Je vais peut-être t’étonner mais je mange mon RAF le soir.

Grossir en mangeant des féculents le soir = un Mythe ! [1]

En mangeant des féculents le soir, nos niveaux de cortisol (l’hormone du stress) vont diminuer et donc on sera plus facilement détendu.

Pour fabriquer de la sérotonine (un neurotransmetteur qui nous aide à dormir) il faut des glucides, les féculents sont une très bonne source.

Nous allons pouvoir améliorer notre flexibilité métabolique, en mangeant des féculents le soir, car ils serviront à recharger nos batteries, notamment pour reconstituer le glycogène dans nos muscles et notre foie, et ne seront pas stockés sous forme de graisse.

La journée F (féculent)

Journée de recharge en glucides. En mangeant des féculents à chaque repas, nous allons apporter une bonne quantité de glucides à notre corps.

Ces journées ne servent pas tant à recharger nos niveaux de glycogènes car les journées LF sont là pour effectuer ce travail, mais plutôt pour booster différentes hormones. Notamment les hormones thyroïdiennes et la leptine.

Merci à l’insuline ! De quoi ?

J’ai passé des chapitres à expliquer qu’un excès d’insuline était « responsable » d’un dérèglement de notre métabolisme et là je dis qu’il faut en produire !!

Mais j’ai surtout précisé : Même si l’insuline semble être responsable, elle n’est certainement pas coupable.

Créer de l’insuline est vital, ce qui est mauvais c’est la surproduction (un des maux de notre siècle)

Pendant une journée F, on va produire plus d’insuline pour donner un coup de boost à notre fonction thyroïdienne (l’insuline est nécessaire pour la conversion de l’hormone T4 inactive en l’hormone T3 active), rappelons que la thyroïde régule notre métabolisme.

Cette production d’insuline permettra aussi de booster la production de leptine.

Dans un régime « classique », la restriction calorique va engendrer une baisse des niveaux de leptines, de même si on se prive trop longtemps de féculents.

Donc imagine, si tu fais un régime faible en calories, en mangeant peu de féculents, tes niveaux de leptines vont chuter.

Une baisse du taux de leptine s’accompagne de « compulsions » alimentaires. Tu remarqueras que plus tu fais un régime restrictif plus tu auras des envies de manger incontrôlables.

Mais aussi, un dérèglement de la leptine engendre d’autres dérèglements hormonaux qui conduisent à l’adaptation métabolique.

L’intérêt de voir sa production de leptine augmenter de temps en temps, permettra de donner un coup de boost à notre métabolisme. [2] [3]

Mise en garde :

Plus tu es en surpoids, moins tu devras abuser de cette journée F. (1 à 2 fois maxi par semaine)

Remarque :

Le jour qui suit cette journée F, la balance risque de ne pas bouger, voir elle pourra monter un peu, car en fait un surplus de glucides s’accompagne souvent par de la rétention d’eau.

PS : Tu peux découvrir des recettes qui composent ces types de journées dans mon guide gratuit sur la Métabolique Nutrition, il suffit de cliquer ici : Découvrir le guide gratuit de la Métabolique Nutrition avec des recettes en bonus

Métaboliquement,
Olivier

Références

[1] Greater weight loss and hormonal changes after 6 months diet with carbohydrates eaten mostly at dinner. Sofer, Eliraz A, Kaplan S, Voet H, Fink G, Kima T, Madar Z. (lien)
[2] Effects of short-term carbohydrate or fat overfeeding on energy expenditure and plasma leptin concentrations in healthy female subjects. Dirlewanger M, di Vetta V, Guenat E, Battilana P, Seematter G, Schneiter P, Jéquier E, Tappy L. (lien)
[3] High-fat meals reduce 24-h circulating leptin concentrations in women. Havel P, Townsend R, Chaump L, Teff K. (lien)
Es-tu prêt?
Je te propose de te faire découvrir le secret de ma perte de poids.
J'ai fait un guide totalement gratuit pour toi découvrir la Métabolique Nutrition

10 commentaires on “4 Types de journée pour un métabolisme au Top

    • Bonjour

      Il suffit de télécharger les 4 types de journées et le type de journée L+, L et LF sont adaptées à un morphotype endomorphe

      Amicalement
      Olivier

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.