Comprendre le Jeûne Intermittent

cssionLe jeûne intermittent n’est pas un régime, c’est un modèle alimentaire, c’est un mode de vie. Bien que revenu à la mode récemment, il n’y a rien de «nouveau», car il est pratiqué depuis la nuit des temps. Ce n’est que récemment qu’est apparu le grignotage et les collations. Le grignotage est une habitude du monde moderne inutile dans laquelle nous avons été conditionnés par un marketing astucieux. 

Dans la plupart des civilisations, le jeûne intermittent était pratiqué. J’aime donner les gaulois et les romains en exemple. 

Les Gaulois ne mangeait pas avant 10 heures du matin, et les Romains ne faisaient qu’un gros repas par jour.

Le jeûne intermittent : définition

Le jeûne intermittent, ou intermittent Fasting en anglais, est un jeûne par intermittence. Il consiste à alterner des phases de jeûne et des phases d’alimentation. Nous le faisons déjà naturellement par notre sommeil qui est une phase de jeûne.

En fait, on aime donner des noms « fun » pour rendre un comportement naturel en une solution miracle

En fait, Tout le monde pratique le jeûne intermittent

Le temps écoulé entre notre dernier repas du soir et notre premier repas le lendemain constitue la phase du jeûne.

Et le temps écoulé entre notre premier repas de la journée et notre dernier repas constitue la phase d’alimentation

Le jeûne intermittent est naturel à notre fonctionnement

En termes simples, si nous finissons notre repas du soir vers 20 heures et que nous prenons notre petit-déjeuner à 8 heures, nous aurons jeûné pendant 12 heures.

Nous appellerons ce jeûne intermittent 12/12. 12 heures de jeûne et 12 heures où nous ferons nos repas

De toute évidence, il n’est pas « contre nature » de jeûner, et nous pouvons gérer des périodes sans manger.

Les différents types de jeûne intermittent 

Il existe plusieurs méthodes de jeûne intermittent avec des périodes de jeûne plus ou moins importantes

Voici les plus populaires :

  • La famille des 12/12, 14/10, 16/8 
  • le 5:2 : Restriction alimentaire 2 jours par semaine en mangeant moins de 1000 KCal voir 500 Kcal

Je vais les détailler dans le chapitre suivant et faire la distinction avec le jeûne thérapeutique